Sensibiliser ses enfants à la musique

Qui n’a pas remarqué que les enfants sont attirés par la musique ? par les sons, qu’ils aiment créer, écouter ou répéter dans leurs jeux. Pour écouter, chanter ou jouer, il faut activer les deux hémisphères du cerveau :

  • L’hémisphère droit – siège des émotions et des capacités sensibles – capte le timbre de la musique et de la mélodie
  • L’hémisphère gauche, en revanche, qui contrôle les processus logiques, analyse le rythme et la hauteur des sons

C’est pourquoi nous disons que la musique est fondamentale dans le développement du cerveau de l’enfant, qu’elle l’aide à affiner ses capacités d’abstraction, qu’elle augmente ses capacités analytiques, mathématiques et linguistiques. Lorsque les enfants apprennent la musique, à travers l’étude d’un instrument, ils affinent leur concentration, leur maîtrise de soi et leur attention.

Bien avant que l’enfant ne soit capable de comprendre la langue, il en comprend la musicalité. Dès la conception, il est immergé dans les sons du corps de la mère et est atteint par le son de sa voix. Après la naissance, il retrouve les mêmes sons et, avant de pouvoir en comprendre le sens, il en apprécie la musicalité. Il développe ainsi la capacité d’écoute : il est capable de saisir les nuances, les inflexions et même l’émotion derrière les mots ; il est ainsi capable de percevoir et de comprendre la langue, et il est plus facile d’acquérir la langue.

La musique joue également un rôle dans le développement affectif et cognitif. En effet, les parents et les personnes qui s’occupent des enfants savent que chanter et jouer pour les enfants contribue à les calmer et à créer une relation plus stable, renforce le lien et crée un sentiment de bien-être et d’harmonie.

De nombreux chercheurs pensent que la musique est importante pour construire la base émotionnelle des enfants et qu’elle les aide à acquérir un sentiment de confiance en soi, ainsi qu’à renforcer leur estime de soi.

Comment stimuler l’intelligence musicale ?

Vous pouvez commencer dès la grossesse en laissant l’enfant écouter de la musique et des berceuses, avec le nouveau-né vous pouvez chanter, mimer des chansons par les gestes des mains et du visage.

À l’âge de deux ou trois ans, des activités telles que l’apprentissage de chansonnettes et de chansons, le jeu d’instruments simples, mais aussi la danse et le mouvement en rythme avec la musique peuvent être proposées. Une autre aide précieuse est apportée par les livres d’onomatopées, qui contiennent des mots évoquant un son, un bruit ou un bruit d’animal. Jusqu’à ce que les enfants plus âgés puissent reconnaître les notes, chanter dans une chorale et apprendre à jouer d’un véritable instrument.

Quel est l’instrument le plus approprié ?

Pour choisir l’instrument le plus approprié, il est important de savoir que :

  • Les tambours et autres percussions aident la coordination et l’enfant actif et vif à décharger son énergie
  • La guitare, quant à elle, satisfait un enfant qui n’est pas très enclin à exprimer ses émotions
  • Le piano stimule la coordination de la main droite et de la main gauche. Elle permet également une satisfaction immédiate
  • La trompette est assez simple, mais demande beaucoup de force. Il convient aux enfants qui ont une énergie considérable à exprimer et une tendance à dominer
  • La flûte traversière nécessite des bras longs, des poumons développés et la capacité de maintenir une posture droite
  • Le violon exige de la précision, des doigts fins, des bras pas trop courts et un tempérament calme et réfléchi.

Avec ces quelques informations, vous serez maintenant plus à même de choisir l’instrument qui correspondra au caractère de votre enfant.

Laisser un commentaire