Engorgement mammaire : comment réussir son allaitement

L’une des raisons pour lesquelles l’allaitement maternel ne réussit pas comme prévu est que “le bébé ne veut pas se nourrir” pour ainsi provoquer de l’engorgement mammaire douloureux.

Lorsqu’il est question de rejet du sein, il est important de garder à l’esprit quelques points :

  • Le bébé doit être correctement nourri. Si l’allaitement n’est pas possible dans l’immédiat, le bébé doit recevoir suffisamment de lait par d’autres moyens.
  • La production de lait doit être maintenue. Le lait est produit lorsque le sein est régulièrement “vidé” : plus on retire de lait du sein, plus la production de lait se fera de nouveau. Si le sein n’est pas drainé parce que bébé ne boit pas, le lait doit être extrait par d’autres méthodes (tire-lait ou pressage manuel) afin de maintenir le stimulus de la production.
  • Conservez la relation avec l’enfant par d’autres moyens. Pendant que vous vous efforcez de résoudre le problème de l’allaitement, essayez de maintenir le contact tendre et intime de peau à peau avec votre bébé, le sentiment de proximité et la communication particulière qui s’établit naturellement pendant l’alimentation. Cela peut se faire de plusieurs façons en utilisant un porte bébé ou écharpe de portage, ou encore en utilisant un coussin d’allaitement pour que bébé soit à la hauteur de votre poitrine, ce qui vous permettra de vous allonger et vous reposer. Vous pouvez également pratiquer le massage de bébé, cela le sensibilisera aux caresses et au toucher.

Les croyances et manques d’informations

Souvent, la mère qui se trouve dans cette situation doit aussi faire face au faible soutien des personnes qui l’entourent. Notre culture, qui considère généralement l’allaitement maternel comme une issue difficile, exigeante et incertaine, et qui considère en revanche qu’il est normal de nourrir le bébé avec un aliment synthétique administré au biberon, peut ne pas comprendre les efforts que la mère fait pour mettre ou remettre son bébé au sein. Animés de bonnes intentions mais mal informés, les gens peuvent avoir le sentiment que cela ne vaut pas la peine que vous fassiez des efforts alors que la biberon “est pratiquement la même chose”.

Ne désespérez pas et croyez en vous. Qui mieux que vous peut savoir ce qui est bon pour votre bébé et le lait maternel n’est il pas mieux que le lait synthétique en poudre ? Beaucoup de gens, au fond, admirent les mères allaitantes.

Remettez bébé au sein

Le secret pour retrouver un allaitement harmonieux est de s’armer de patience, de persévérance et de confiance. Tôt ou tard, si le bébé n’est pas prêt au sevrage – ce qui ne se produit généralement jamais spontanément avant la deuxième année – le bébé réclamera le sein à un moment, et l’allaitement sera une joie pour les deux. Cela peut prendre du temps, en attendant, profitez du contact et de la proximité mutuelle, ne vous laissez pas emporter par l’anxiété et la hâte de ramener votre bébé au sein à tout prix .

Voici quelques astuces pour retrouver un allaitement normal :  

– Essayez d’offrir le sein au moment où bébé n’a pas faim et où l’atmosphère est détendue.
– Essayez d’offrir le sein lorsque la lumière est faible et où le silence s’est installé. Si bébé est encore à moitié endormi, il se peut qu’il tête naturellement pendant son demi-sommeil
– Lorsque la bouche de bébé est près du mamelon, versez un peu de lait extrait du sein pur l’encourager à boire.
– Passer du temps simplement avec le bébé, en position semi-assise, dans une pièce chauffée, en le déshabillant complètement et en le gardant en contact avec votre poitrine nue, mais sans offrir le sein. Le simple contact peau à peau peut attirer spontanément bébé au sein  

Laisser un commentaire